pub
Economie

Mise en œuvre du PNIASA : Seconde mission conjointe de supervision Banque Mondiale/ FIDA au Togo

Advertisement

Dans le respect des principes de coordination et de mutualisation des efforts entre les interventions de la Banque Mondiale et du FIDA dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA), il a été décidé de mener l’ensemble des supervisions de manière conjointe pour mieux harmoniser les interventions respectives des trois projets et tirer des enseignements communs sur leurs performances respectives.

 

Ainsi, en accord avec les autorités togolaises, une première mission conjointe de supervision des projets du PNIASA est intervenue du 17 au 28 septembre 2012. Cette mission avait permis de mettre en place des feuilles de routes spécifiques à chaque projet en vue d’améliorer sa performance.

 

Dans le même sens, la deuxième mission de supervision est prévue sur le terrain du 15 au 26 avril 2013. Cette mission permettra au Gouvernement et aux deux institutions que sont la Banque mondiale et le FIDA de faire le point d’une part sur la mise en œuvre des feuilles de route issues de la première mission de supervision et d’autre part sur l’évolution des activités des trois projets à ce stade de leur exécution.

 

 

Un atelier a regroupé ce mercredi 17 avril 2013 les partenaires techniques et financiers, les experts ainsi que tous les autres acteurs impliqués dans le processus de mise en œuvre du PNIASA.  A cette occasion, le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche,  Col Ouro Koura Agadazi a fait remarqué le nouvel engagement aussi bien des différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre du PNIASA que de l’ensemble du gouvernement dans la dynamisation du programma : « l’impression laissée par la faiblesse des résultats réalisés par le MAEP lors de la première mission a fait place non seulement à un engagement plus franc du gouvernement à solutionner les problèmes qui freinaient les démarrages effectifs du PNIASA mais aussi et surtout à la remobilisation de l’ensemble du personnel de notre département ainsi que des autres départements à imprimer une nouvelle dynamique au programme ».

Intervenant sur les progrès réalisés, M. Christian Berger, chargé de projet à la Banque Mondiale et Chef de fil des partenaires techniques et financiers du secteur agricole a indiqué que : « le ministère s’est mobilisé pour produire des résultats depuis le mois de septembre 2012 et les bailleurs de fonds sont là pour appuyer la mise en œuvre des projets dans le but d’accroitre davantage les perspectives de succès à court et moyen terme. »

Il faut noter que la mission conjointe Banque Mondiale/FIDA aura à l’issue de ladite formuler des recommandations opérationnelles en réponse aux contraintes identifiées, dans le but d’améliorer les performances et la coordination des projets. A cet égard, la mission prêtera une attention particulière aux questions ayant une incidence sur le niveau des décaissements pour chaque source de financement, qui apparaissent déjà sensiblement inférieurs aux attentes des bailleurs.

 
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement