pub
Développement

Les pistes du Professeur Kako Nouboukpo du CARDET face à la question de parité

Advertisement

Le professeur Kako Nouboukpo Directeur Exécutif du Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement de Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT), a proposé le lundi 15 avril dernier l’instauration d’un observatoire togolais de la parité pour faire le suivi et l’évaluation de tous les dispositifs existants dans le cadre de la promotion de la parité.


Le professeur qui faisait sa proposition dans le cadre des échanges et de dialogue, pour voir dans quelle mesure mettre « en musique la décision du chef de l’Etat d’instaurer la parité pour les fonctions électives » a indiqué que Le CADERDT propose deux choses concrètes. « La première chose, c’est l’instauration d’un observatoire togolais de la parité pour faire le suivi et l’évaluation de tous les dispositifs existants dans le cadre de la promotion de la parité. La deuxième chose, c’est l’instauration d’une loi-cadre, soit par le biais d’un conseil interministériel devant donner lieu à un projet de loi, ou par le biais d’une initiative parlementaire devant donner lieu à une proposition de loi. » a déclaré le professeur.


Par ailleurs, il a relevé que les femmes représentent 52% de la population togolaise, mais elles sont très peu présentes dans les postes de décision. « Pour nous, le véritable enjeu, c’est de lutter contre les inégalités d’opportunités et les inégalités de résultats. » a t il indiqué.

Germain Kokoura

 

Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement