pub
Société

Le jeune Anselme Gouyano SINANDARE conduit en sa dernière demeure ce jeudi à Dapaong

Advertisement

Tombé sous les balles meurtrières de la police le 15 avril dernier, le jeune Anselme Gouyano SINANDARE est inhumé ce jeudi 25 avril à Dapaong. Une messe catholique est célébrée à la cathédrale catholique Charles Louanga de Dapaong à environ 650 Km au nord de Lomé, en présence d’une délégation des membres du gouvernement conduit par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile Yark Damehane et des Responsables de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).

L’émotion et la désolation étaient au rendez vous, telle la tristesse était visiblement manifeste au sein de la grande foule composée de parents, d’amis, des enseignants, de camarades élèves et d’autres personnes, tous venus rendre un dernier hommage au jeune élève de 12 ans fauché par la mort brutale lors de la manifestation des élèves de Dapaong le 15 avril dernier.

Au cours de cette journée marquée par une manifestation scolaire à Dapaong pour soutenir leurs enseignants en mouvement de débrayage lors d’une récente grève des travailleurs lancée par la STT, le jeune Anselme Gouyano SINANDARE a été froidement tué sous l’impact d’un tir tendu de la police de la ville.

A Lomé, un dernier hommage a été également rendu à la victime, à l’église Saint Antoine de Padoue où une messe a été dite. Portant les couleurs de deuil, le rouge ou le noir, la famille des ’’fidèles’’ a assisté à la cérémonie marquée par la présence des responsables de la STT dont le porte-parole Gilbert Tsolenyano, de certains responsables de l’opposition dont Jean Pierre Fabre de l’ANC et Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de la Coalition “Arc-en-ciel”.

Une forte et vive émotion a marqué les esprits tout au long du cortège qui a quitté le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Syvanus Olympio pour se diriger vers l’église où la messe a été célébrée.

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

 

Advertisement