pub
Société

Le Bénin en guerre contre le chômage et la pauvreté

Advertisement

Lutte contre le chômage, le gouvernement béninois vient de se doter d’un plan d’action national sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté, pour les quatre années à venir, en vue de favoriser le décollage de l’économie béninoise, a annoncé vendredi à Cotonou le ministre béninois du Travail et de la Fonction publique, Mme Maïmounatou Kora Zaki.

A l’horizon 2016, le Bénin réussira à faire reculer les frontières de la pauvreté par l’accès d’un plus grand nombre de Béninoises et de Béninois à un emploi décent“, a-t-elle déclaré.

Sur la base de cette vision, a-t-elle souligné, les axes stratégiques d’intervention du plan national d’actions pour l’emploi et la lutte contre la pauvreté au Bénin, tournent autour de plusieurs points dont notamment, l’orientation politique et engagement à créer un environnement propice à la bonne gouvernance pour l’investissement, au développement et à la lutte contre la pauvreté.

Outre cet axe, le nouveau plan d’actions national sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté prévoit aussi la promotion de l’agriculture et du développement rural, gestion durable de l’environnement pour la sécurité alimentaire et le développement des infrastructures d’appui.

De même que, le renforcement des capacités humaines et institutionnelles publiques et privées en charge de la promotion de l’emploi et de la lutte contre la pauvreté, y compris les partenaires sociaux et autres acteurs concernés de la société civile.

Elle précise “Ce plan est un précieux outil, à la disposition de toutes les couches sociales, pour conduire ensemble et dans la cohésion, les destinées du pays en matière de lutte contre la pauvreté à travers l’accès de tous à un emploi décent à l’horizon 2016”.

En effet, a-t-elle souligné, les réformes engagées au niveau des entreprises publiques en avril 1982 et le gel des recrutements dans la fonction publique à partir de janvier 1987 ont eu pour conséquence l’apparition de deux nouvelles catégories de chômeurs au Bénin, notamment les déflatés des entreprises publiques et les diplômés sans emploi.

Mais elle déplore “Cette situation s’est traduite par l’apparition du chômage d’une main d’oeuvre qualifiée, le recul de l’emploi dans le secteur formel et une croissance rapide des emplois dans le secteur informel, malheureusement caractérisé par la précarité de l’emploi, un sous-emploi important et une faible productivité’’

S’agissant de la pauvreté, le ministre Maïmounatou Kora Zaki, a estimé que plus d’un tiers des Béninois continue de vivre en dessous du minimum vital.

Selon l’approche monétaire, la proportion de population pauvre au Bénin en 2007 est estimée à 33,3 %“, a-t-elle déploré.

Firmin Teko-Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée
Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement