pub
Société

Fête de pâques 2013 : Retour sur les fondamentaux

Advertisement

Hier 31 mars, a été célébré partout dans le monde la fête de pâques. Une solennité qui marque la résurrection du Christ dans le calendrier liturgique. Ce, après 40 jours d’abstinence, de partage, et de jeûne. A la différence des autres fêtes chrétiennes, la date de Pâques change chaque année, c’est une fête dont la date n’est pas figée. Sa date est déterminée par rapport au calendrier lunaire, au printemps, le 1er dimanche qui suit la pleine lune (le dimanche après le quatorzième jour du premier mois lunaire du printemps). Le calendrier lunaire étant différent du nôtre (cycles de 28 jours), le calcul est assez complexe et il existe de nombreuses formules scientifiques pour la déterminer. Cependant, la date de Pâques se situe toujours entre le 22 mars au plus tôt et le 25 avril au plus tard.

Dans le calendrier liturgique, cette fête est célébrée le troisième jour après la Passion du Christ souvent commémorée par le chemin de Croix. Cette solennité commence le samedi soir avec la vigile pascale durant laquelle les Chrétiens célèbrent la résurrection du Christ. Dans la vie de l’Eglise, ce moment est consacrée à une grande célébration durant laquelle on lit les textes de la Bible qui retracent l’histoire de l’Alliance de Dieu avec les hommes.

C’est aussi durant cette nuit que sont célébrés les baptêmes des catéchumènes, les mariages, car selon le chrétien, Jésus est le premier homme à passer de la mort à la vie. Il inaugure une nouvelle vie. Les fidèles catholiques l’appellent souvent la messe de minuit pascal. La fête de Pâques marque aussi la fin du jeûne du carême, et dure huit jours, semaine de Pâque ou semaine radieuse ou encore semaine des huit dimanches).

Il ne s’agit pas de prendre la résurrection de Jésus au sens propre mais au sens figuré, non au sens littéral mais au sens spirituel. Ce n’est pas le corps mais l’esprit de Jésus qui est vivant. Éternellement. La croix est le symbole de la résurrection : l’avènement d’une vie où règne l’esprit de fraternité. C’est le triomphe de l’amour sur l’égoïsme. C’est l’espérance d’une vie spirituelle. Ici et maintenant. Et cela dépend avant tout de notre volonté !

Les cloches et les œufs de Pâques

Chaque fête a ses spécialités. La bûche de Noël, les œufs de Pâques. En Afrique et au Togo particulièrement, la tradition des œufs de Pâques est récente.

Chez les francophones, ce sont les cloches qui apportent les œufs de Pâques. Autrefois, on n’avait pas de montres : les cloches des églises permettaient de connaître l’heure. Or, elles cessaient de sonner le Vendredi saint, jour de la crucifixion de Jésus et se remettaient à sonner le dimanche, jour de la résurrection. On racontait alors que les cloches partaient pour Rome… et revenaient le dimanche avec des œufs de Pâques. Dans les pays germaniques, c’est le lièvre qui apporte les œufs de Pâques. Et d’un pays à l’autre ces objets diffèrent. Un tour dans le jardin de l’ancien rond point luminaire pour découvrir les couleurs de la fête.

Vivement que cette résurrection du Christ nous apporte plus de bonheur, de santé, de prospérité, de foi en Christ loin de nos iniquités. 

Emmanuel Vitus

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement