pub
Justice

Drame de Dapaong : Le ministre Damehame fait le point

Advertisement

Le lundi 15 avril dernier, le jeune élève Anselme Sinandare est tombé sous les balles d’un agent de sécurité. Le ministre Yark Damehame a fait un point de presse ce mardi en son siège sur le drame.

Selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, les faits qu’il relate sont établis à partir de différents témoignages, des auditions et des recoupements que son département a effectués. A l’en croire, il est établi que Anselme Sinandaré « a succombé des suites d’une blessure par balle imputable à des éléments des forces de l’ordre qui tentaient de contenir les manifestants ». Et que c’est  « un tir tendu » qui a fauché mortellement le jeune élève. Il déclare que certaines mesures sont prises pour éviter que ce drame ne se reproduise dans l’avenir. « Les trois fonctionnaires de police ainsi que le commandant de l’unité ont été immédiatement mis aux arrêts de rigueur, l’auteur du tir sera traduit en justice conformément à la procédure en vigueur », a-t-il déclaré.

Pour le cas de Douti Sinanlengue, « les investigations se poursuivent afin de déterminer les circonstances dans lesquelles son décès est survenu ».

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo
Advertisement