pub
Justice

Bertin Agba présenté à la Chambre d’accusation ce mercredi

Advertisement

Près de dix (10) mois  après une décision de la Cour Suprême ordonnant sa libération, l’homme d’affaires Bertin Sow Agba, toujours maintenu en détention a été présenté ce mercredi matin-au lendemain de la mise en liberté provisoire de Pascal Bodjona- devant la Chambre d’accusation du parquet de Lomé.

Inculpé dans la même affaire d’escroquerie internationale que l’ancien ministre Pascal Bodjona, Bertin Agba a quitté sa cellule de la prison civile de Tsévié pour être à nouveau entendu à Lomé.

Nombre d’observateurs y lisent déjà des tractations devant lui permettre dans les tous prochains jours de bénéficier lui également d’une remise en liberté provisoire tout comme Pascal Bodjona.

Cependant rien n’est moins sûr. Car l’on se rappelle bien comme hier seulement qu’alors que son accusation dans l’affaire d’escroquerie faisait son chemin et après que sa libération a été ordonnée par la Cour suprême, a été maintenu sous un autre mandat de dépôt.

Il lui était en effet reproché d’avoir diffamé l’administration de la prison de Tsévié, suite à une information liée à une tentative d’empoisonnement sur sa personne. Donc écroué pour deux chefs  d’accusations, il serait hâtif de comparer le sort d’Agba Bertin à celui de Pascal Bodjona.

 Rappelons que ce dernier avait versé une caution de 150 millions Frs Cfa à la demande de la justice togolaise. Les multiples confrontations entre le Français Loïk Le-Floch Prigent, l’ex PDG d’Elf également accusé dans cette affaire et Abass Al Youssef, la prétendue victime, Agba Bertin n’ont guère aidé à éclairer les lanternes des Togolais. Une affaire tout simplement sombre et insaisissable, estime plus d’un. Et la libération provisoire de Bodjona, le fait croire davantage. Car pour bien de Togolais, une libération provisoire au Togo, vaut une libération définitive.

D.K.

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement