pub
Interface PUB

TOGO: L’Ong Aimes Afrique fait le point au ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération

Advertisement

Une délégation de l’Ong panafricaine AIMES AFRIQUE a effectué le 06 mars dernier, une visite au ministre Togolais des Affaires Etrangères et de la Coopération dans le cadre de ses démarches professionnelles. Composée de son Président Fondateur, Docteur Michel KODOM et du Secrétaire Permanent, M. Bertrand LIMESSE, la délégation de AIMES-AFRIQUE s’est rendue auprès du ministre pour lui présenter le rapport d’activités de l’ONG pour les 2 ans de fonctionnement après la signature de l’accord de Siège entre le Gouvernement Togolais et l’organisation.

« Ce rapport fait le point de tous les résultats des campagnes médico-chirurgicales et de dépistage du VIH/SIDA, menées par l’ONG ces deux dernières année ; ainsi que son appui aux activités médicales, éducatives et culturelles d’autres structures. Le planning des activités de AIMES-AFRIQUE pour 2013 y a été également ajouté pour présenter les perspectives et le travail qui attend l’ONG », a rapporté le Bertrand LIMESSE.

 

Le Président Fondateur de l’Ong saisit cette occasion pour présenter le concept de AIMES-AFRIQUE qui amène les médecins à adhérer et agir. « Pour réussir ses missions et sa vision, il faut à l’organisation des moyens ; la recherche de ces moyens étant ardue  ». De ce fait, le Président Fondateur a souligné que l’appui de partenaires tels que la Banque Mondiale qui ouvre un volet Santé communautaire ou des financements institutionnalisés est vivement attendu.

 

A cet effet, les responsables de l’Ong ont jugé adéquat que l’implication effective des ministères comme celui des Affaires Etrangères et de la Coopération serait très utile dans l’atteinte de cet objectif. Ce qui serait un formidable coup de pouce pour l’ONG qui œuvre au plus près des populations démunies.

Selon Docteur KODOM « des stratégies étaient déjà élaborées en vue de mieux faire avancer les choses, notamment celle concernant la possibilité de faire une rotation des médecins spécialistes par semaine dans les prisons du Togo, donnant ainsi la chance à ces populations de bénéficier de soins spécialisés ». Autant d’actions et de projet de redynamisation des activités de l’Ong que la délégation est allée partagér avec le ministre Elliot OHIN.

 

Appréciant cette démarche de restitution des résultats de la part des responsables de AIMES AFRIQUE, le ministre a félicité l’ensembles de membres de l’organisation, principalement son Président Fondateur pour les directives et la rigueur de travail appliquées dans le fonctionnement de cette ONG qui a abattu à l’endroit des populations une travail d’envergure pour soulager celles-ci.

 

La présentation d’un second document, qui est un dossier d’octroi du statut d’observateur et l’accréditation auprès de l’Union Africaine de AIMES-AFRIQUE a mis fin à la rencontre.

Rappelons que L’Etat togolais et l’Association Internationale des Médecins pour l’Education et la Santé en Afrique (Aimes-Afrique) ont procédé le 15 avril 2011 à la signature d’un accord de siège. Un accord qui marque la reconnaissance institutionnelle du gouvernement togolais à Aimes-Afrique, 1ère Ong Internationale Humanitaire Médico-chirurgicale Africaine et lui confère ainsi certains avantages administratifs lui permettant d’accroître et d’intensifier ses actions en faveur des populations les plus démunies, notamment Afrique et en particulier au Togo.

Vicarmelo TIEM

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement