pub
Finances

Processus de privatisation des banques au Togo: La BIA-TOGO rachetée par Attijariwafa bank du Maroc

Advertisement

Le processus de privatisation des banques se poursuit et la dernière institution a être privatisée est la Banque Internationale pour l’Afrique au Togo (BIA-TOGO), après la Banque Togolaise pour le Développement (BTD). Proposant un montant compris entre 15 et 23 millions d’euros, soit entre 9,825 milliards et 1,5065 milliards de FCFA, la banque marocaine Attijariwafa Bank vient de remporter devant la banque panafricaine Ecobank, l’acquisition des parts de l’Etat togolais dans l’institution financière.

Attijariwafa bank est basé au Maroc et opère dans 21 pays : en Afrique (Tunisie, Sénégal, Burkina-Faso, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Côte-d’Ivoire, Congo, Gabon et Cameroun) et en Europe (Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas, Italie et Espagne) à travers des filiales bancaires contrôlées majoritairement par la banque à Dubaï, Riyadh, Londres, Shanghaï et Tripoli à travers des bureaux de représentation.

La Banque internationale pour l’Afrique au Togo (BIA Togo) qui disposait fin 2011 d’un total de bilan de 98,6 milliards de francs Cfa est la seconde banque togolaise privatisée en vertu d’une loi du 07 octobre 2010 votée dans le cadre de la politique de libéralisation de l’économie togolaise.

Rappelons que la Banque Togolaise de Développement (BTD) a fait l’objet d’une dernière privatisation qui remonte à août 2012, par Oragroup SA. Deux autres banques restent à privatiser au Togo : l’Union Togolaise des Banques (UTB), et la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie (BTCI).

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement