pub
Economie

Nouveau classement de Jeune Afrique : TOGO TELECOM se maintient au rang des 500 meilleures entreprises africaines

Advertisement

Pour l’année 2012, le magazine panafricain Jeune Afrique dans son toute nouvelle parution hors série, n° 32, vient de publier son classement annuellement publié pour honorer les entreprises africaines au Top. Une pratique judicieuse bien appréciée sur le continent et dans le monde de par la fiabilité des critères de classification dont fait l’objet le palmarès au respect des normes standards de classement au plan international.

Une bonne nouvelle pour le Togo. Parmi les 500 meilleures entreprises africaines de ce palmarès de haut niveau, se figure en bonne place TOGO TELECOM, fournisseur exclusif et opérateur public d’accès à l’ADSL au Togo. Une bonne note pour Sam BIKASSAM, DG de la société qui a su asseoir à la tête de son administration une exemplaire gestion imprimée d’un meilleur niveau de management.

Selon le palmarès de cette 14ème édition de classement exclusif des 500 meilleures entreprises africaines pour l’année 2012, TOGO TELECOM se classe, , au 456ème rang avec un chiffre d’affaire de 235 610 000 dollars US, soit 123 695 250 000 FCFA, et un résultat net de 49 338 000 dollars soit 25 902 450 000 FCFA.

Dans le classement précédent, celui de l’année 2011, TOGO TELECOM a occupé le 448ème rang. Le fournisseur de télécommunications au Togo qui a anticipé sur le marché avec une politique de diversification de ses offres le mobile, dans l’outil Internet haut débit et la boucle locale radio, promet améliorer ses performances avec un meilleur rendement qui aura le mérite de hisser la société à un meilleur rang au prochain classement, promet Sam BIKASSAM.

TOGOTELECOM-3.jpg

 

 

 

 

 

 

Comment s’élabore ce Top 500 des meilleures entreprises africaines ?

Sur les 7292 sociétés répertoriées dans les bases de données du magazine panafricain Jeune Afrique, 6252 d’entre elles qui ont reçu un questionnaire détaillé de la part de la revue bimensuelle très lue de part le monde. Un classement comportant les données financières de 1510 sociétés a permis d’établir un palmarès de 500 premières entreprises africaines selon le chiffre d’affaire ainsi que les classements annexes par secteur d’activités et – pour la deuxième année-par zone.

CLASSEMENT.jpg

 

 

 

Ce classement ne s’est pas fait de manière aléatoire. C’est sur la base des éléments financiers ayant une source bien définie et demeure ceux communiqués par les sociétés. Il est par ailleurs procédé au recensement des rapports annuels des firmes cotées- africaines ou ceux opérant en Afrique- à la recherche de données financières.

Portant sur l’exercice clos au 31 décembre 2011 pour les entreprises clôturant leur exercice suivant cette échéance, tandis que pour celles dont le compte est clôturé en cours d’année de classement, c’est le choix suivant qui a été arrêté.

Pour l’année 2012 par exemple, c’est jusqu’au 31 mars 2012 inclus que les chiffres apparaissent en année 2011. Pour les autres, notamment celles arrêtant leurs comptes à fin juin, ce sont les comptes de l’année précédente (2010-2011) qui sont présentés.

Les données financières communiquées par les entreprises en monnaie locale, sont converties en dollars au taux de change du 31 décembre 2011.

Ce classement a intégré dans ses lignes le traitement des entreprises juridiquement établies sur le continent, ce qui induit qu’un holding et ses filiales puissent figurer dans le même palmarès, mais aussi que certains géants africains-ou considérés comme tels- n’apparaissent pas, leur siège social étant basé hors du continent… Les données non actualisées pour une entreprise qui se mueraient dans un silence au bout de deux ans, ne sont plus prises en compte dans le classement. Du coup, l’entreprise concernée disparaît du classement.

Pour TOGO TELECOM qui parvient à s’annoncer depuis quelques années dans ce classement des 500 premières entreprises africaines, elle rassure de son engagement et de sa ferme volonté à faire sienne la culture de l’excellence à travers des efforts importants dans la gestion interne de ses ressources, fruit de la détermination des premiers responsables de la société à améliorer sa performance d’année en année. Un bel exemple à suivre sous le dynamisme et la rigueur de Sam Bikassam qui a annoncé toute une multitude de projets dont le développement de l’ADSL en région, la baisse du prix des connexions et une offre triple play (TV, internet, téléphone) pour la clientèle constituée d’abonnés au débit rapide.

Pour besoin, le lien suivant à télécjarger vous est proposé : les_500_premieres_entreprises0001-2.pdf

 

Vicarmelo TIEM

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

JEUNE_AFRIQ.jpg

Advertisement