pub
International

L’UMP et le RDR renforcent leur amitié à Abidjan

Advertisement

Jean François Copé à Abidjan le samedi dernier. C’était pour une séance de travail avec la direction du RDR parti du Président Ivoirien. En provenance de Dakar, le numéro 1 de l’UMP a été accueilli à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny par Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim du RDR. « Je suis très heureux de revenir en Côte d’Ivoire. J’étais venu l’année dernière retrouver mes amis Ivoiriens. Je suis venu au nom de l’UMP encourager les autorités ivoiriennes, qui après les années difficiles, retrouve peu à peu une stabilité ».

Abordant  des relations entre l’UMP et le RDR, le président de l’UMP a indiqué que ce sont des relations anciennes auxquelles les deux partis veulent donner un élan nouveau. « Il y a deux ans, nous avions signé un accord de partenariat. Je crois qu’il est indispensable que l’UMP puisse concrétiser des relations d’amitié qui se traduisent par des échanges, des conférences, des accords de formation, d’échanges entre nos deux partis politiques. C’est aussi dans cet esprit que je suis ici à Abidjan », a-t-il expliqué.

Dans la soirée, au siège du RDR, les deux parties se sont à nouveau retrouvées pour une séance de travail. Pour la circonstance, Amadou Soumahoro s’est fait entourer des ministres Koné Kafana Gilbert, Affoussiata Bamba, Sidiki Konaté, de Touré Aya Virginie, de Karamoko Yayoro, de Blé Mamadou, de N’Guessan Zekré Alexis.

Pour Amadou Soumahoro, cette seconde visite en terre ivoirienne est la preuve de la qualité des relations qui unissent les deux partis. « Nous partageons avec l’UMP les valeurs de démocratie », a-t-il fait savoir. Il a émis le voeu que s’instaure entre les deux partis un cercle de réflexion, des cessions de formations pour les cadres des deux partis, les jeunes et les femmes ».

 

Jean François Copé lui, a indiqué que les Ivoiriens devraient se réjouir d’avoir un Président comme Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire. Il a aussi réaffirmé le soutien de l’UMP à l’intervention française au Mali. « J’étais déjà venu le soutenir pour l’initiative prise par Nicolas Sarkozy pour la démocratie, le respect du suffrage universel. Je voudrais lui dire comment je suis admiratif du travail qu’il fait à la tête de la Côte d’Ivoire. De nombreux enjeux sont devant les Ivoiriens, mais Alassane Ouattara incarne cette espérance avec toute l’équipe qui l’entoure ». Et de poursuivre qu’au-delà du cadre des relations entre les deux partis, il faut fédérer les partis de droites et de centre droit en Afrique francophone pour avoir avec l’UMP une réflexion sur le contient africain. « Pour cela, nous prévoyons un colloque à Paris, si tous les partenaires le désirent », a-t-il fait savoir.

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement