pub
Santé

L’ANCE pour la réduction de la consommation de tabac et de ses produits dérivés

Advertisement

L’Agence Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE) animé une conférence de presse le vendredi 29 mars à Lomé. Selon cette institution, le but de la rencontre avec les journalistes est de sensibiliser l’opinion sur les répercussions graves que la consommation de tabac en général et de la cigarette en particulier ont sur la santé du consommateur et de l’entourage.

Au cours de la rencontre, l’ANCE a divulgué les lois votées pour sanctionner la vente anarchique de ces substances. En effet, selon cet outil juridique, l’interdiction est faite de fumer dans les lieux publics, de faire de la publicité, de la promotion et de parrainage de ces substances nocives. Il fait également obligation d’avoir une autorisation d’installation avant toute vente de tabac, l’interdiction de vendre le tabac en détail, l’interdiction de vente de cigarettes aux mineurs, etc.

Le tabac tue plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Et si rien n’est fait pour lutter le fléau d’ici 2020, le tabac tuera 10 millions de personnes par an, dont 70%  dans les pays en développement notamment en Afrique. C’est pour mettre des garde-fous et protéger les populations; d’où le vote de la  loi No 2010-017 du 31 décembre 2010 relative à la production, à la commercialisation, à la consommation des cigarettes et autres produits du tabac au Togo.

L’ANCE  fait donc la divulgation de cet outil afin que l’opinion puisse savoir qu’il existe des lois qui interdisent la consommation du tabac et de ses produits dérivés.

AMETBAO

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement