pub
Faits divers

Ghana/ Tensions à Alavanyon-Nkonya : les forces de sécurité à la rescousse !

Advertisement

Le ministère ghanéen de l’Intérieur a décrété à Alavanyon-Nkonya, deux localités dans la région du Volta, un couvre-feu partant de 18 heures à 6 heures du matin à compter du vendredi 22 Mars 2013.

Le conflit qui est en veilleuse entre les deux communautés depuis belle lurette a connu un rebond spectaculaire le jeudi dernier quand un homme jeune de la localité d’Alavanyon a été blessé par balles et en est décédé par la suite.

Depuis cet incident tragique, les deux communautés se livrent à des attaques et des règlements de comptes armés. Pour restaurer la paix et l’ordre, les forces de sécurités ont été dépêchées sur les lieux afin de mettre en vigueur le couvre-feu.

Pour faire régner l’ordre et surtout prévenir des dérapages, les autorités régionales en accord avec le ministère de l’Intérieur ont annoncé que ceux qui violeraient le couvre-feu et ceux sur qui les forces de sécurité saisiront des armes blanches seront arrêtés et traduits en justice.

Le chef des opérations militaires sur le terrain a calmé les inquiétudes d’une partie de la population qui avait pris peur et a assuré tous que l’ordre et la sécurité sont entrain d’être restaurées.

Rappelons que le théâtre des opérations se situe dans la région du Volta une localité frontalière avec le Togo.

CA

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement