pub
International

Une crise alimentaire guette la Centrafrique

Advertisement

La République Centrafricaine en voie de connaître une crise alimentaire. Selon un tout récent rapport des Nations Unis, les prix des denrées alimentaires en République centrafricaine auraient fait un bond de 40% dans les zones de la Centrafrique sous le contrôle de la Séléka. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a exprimé ses plus vives inquiétudes quant au risque potentiel d’une crise alimentaire en RCA. Selon lui, le conflit créé par la Séléka a dangereusement aggravé la situation. Face à cette situation, la capitale centrafricaine risquerait fort d’être aussi touchée par cette crise alimentaire qui guette tout le pays.


il faut relever que la population des régions sous occupation de la rébellion de Séléka est plongée dans une vie misérable et sans lendemain. En plus de nombreux problèmes sociaux, cette population, doit en effet faire face à une hausse des prix des denrées alimentaires.

 

Cette situation inquiète de plus en plus car il y a aussi risque de crise alimentaire dans ces régions. Au-delà des accords de Libreville entre le pouvoir, la rébellion de Séléka et l’opposition, les exactions continuent.

Contrairement à l’article 13 de l’accord politique de Libreville sur la résolution de la crise politico-sécuritaire en République centrafricaine qui stipule que «les forces de la Coalition Séléka s’engagent à se retirer des villes occupées et à abandonner la lutte armée», ces rebelles ne font qu’accentuer leur emprise sur la population civile qu’ils prennent à partie.

 

Firmin Tako-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement