pub
Société

Les membres du CODEIVFCK dans l’élan de revendication de leur droit

Advertisement

Les adhérents des réseaux financiers Christitex, Karus Togo et autres réunis en Collectif de Défense des Intérêts des Victimes de la Fermeture de Christitex et Karus Togo (CODEIVFCK) étaient en réunion de concertation pour décider des actions à mener dans les prochains jours afin de rentrer dans leur droit.


Depuis la fermeture de ces groupements d’intérêt économique, quelques adhérents ont reçu une partie de leur argent. Cependant, il reste encore 122 millions de FCFA à restituer aux adhérents. Selon M.Kloutsé Kodjo, Directeur du collectif, depuis le remboursement de la première partie des fonds qui datent du mois d’août 2011, le gouvernement fait la sourde aux cris de détresse des adhérents en ce qui concerne le reste. La preuve, trois courriers ont été adressés au ministre de tutelle et qui n’ont eu de feed back.

En cette période où les populations traversent des moments difficiles surtout avec l’incendie des deux grands marchés du Togo, les adhérents commerçants victimes ont besoin de ces fonds pour relancer leurs activités commerciales.


’’D’ici le 15 mars 2013, si le gouvernement ne réagit pas aux cris de détresse des victimes, des mouvements d’envergures notamment des marches suivies de siting seront organisées pour réclamer les fonds’’, a précisé M. Kloutsé Kodjo.


Notons que c’est au cours d’une conférence de presse qui a suivi la réunion que ce rapport et cette décision de manifestation ont été portées à la connaissance de la presse.


Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement