pub
International

Chokri Belaïd assassiné en Tunisie

Advertisement

Ce fut un drame en Tunisie ce matin Chokri Belaïd, le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates, formation de l’extrême gauche tunisienne, a été assassiné mercredi 6 février au matin. Il a été touché par plusieurs balles alors qu’il sortait de son domicile à Tunis.

 

Le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates, Chokri Belaïd, a été assassiné par balles mercredi matin alors qu’il sortait de chez lui à El Menzah, dans le nord de Tunis.

« Mon frère a été assassiné, je suis plus que désespéré et déprimé », a indiqué à l’AFP Abdelmajid Belaïd. « J’emmerde tout le mouvement Ennahdha et j’accuse (son chef) Rached Ghannouchi d’avoir fait assassiner mon frère », a-t-il déclaré, sans plus d’explication.

 

Ajoutons que selon l’épouse de l’opposant, s’exprimant sur radio Mosaïque, Chokri Belaïd a été touché par deux balles alors qu’il sortait de son domicile. Zied Lakhdher, membre du Parti des patriotes démocrates, a lui déclaré que le secrétaire général du parti avait été atteint par trois balles. Transporté dans un état critique à la clinique de la cité Ennasr, il aurait succombé à ses blessures lors de son transfert.

Avocat de formation, Chokri Belaïd avait 48 ans. Cette figure de l’opposition de gauche et critique acerbe du gouvernement actuel avait récemment rejoint une coalition de partis, le Front populaire.

 

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement