pub
Société

Augmentation du coût de communication pour soutenir les éperviers, le NET réagit et appel à la vigilance des Togolais

Advertisement

Suite à l’augmentation des tarifs de communication annoncée il ya quelques jours par les opérateurs de téléphonie nationale pour soutenir les Eperviers du Togo à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2013), le Nouvel Engagement Togolais a réagit à travers une lettre ouverte adressée au ministre des Postes et Télécommunications. Cette Initiative selon le NET est « singulière parce que le comité de mobilisation de fonds mis en place à cet effet n’a pas encore fait état d’un quelconque déficit de ressources pour accompagner les éperviers, la présentation des comptes nécessaire en fin d’activité n’ayant pas encore été faite au public togolais ». Le Nouvel Engagement Togolais (NET) dénonce ainsi cette nouvelle hausse des prix de communication et appel la ministre en charge des Postes et Télécommunications à réagir au plus tôt à ce sujet ou opter plutôt pour « une contribution volontaire à laquelle nombre de Togolais seront ravis de participer ».

 

Voici l’intégralité de la lettre

Madame la Ministre, 

Depuis ce jour, 5 février 2013, les Togolais clients des sociétés de téléphonie mobile reçoivent le message suivant sur leurs appareils cellulaires : »SOUTENONS NOS EPERVIERS A LA CAN 2013 EN VERSANT 5F TTC/MIN SUR CHAQUE APPEL SORTANT DU 5 FEVRIER AU 6 MARS ! »

La teneur de ce message est d’autant plus surprenante que les éperviers reviennent au Togo à la date même de démarrage de ce projet, après nous avoir émerveillés et fait rêver en Afrique du Sud. Cette initiative est aussi singulière parce que le comité de mobilisation de fonds mis en place à cet effet n’a pas encore fait état d’un quelconque déficit de ressources pour accompagner les éperviers, la présentation des comptes nécessaire en fin d’activité n’ayant pas encore été faite au public togolais.

Madame la ministre, grâce à cette Coupe d’Afrique des Nations, les Togolais se sont découvert une identité commune, ils ont pris plaisir à se comprendre dans leur différence, et à s’accepter. Les scènes de liesses entre civils et militaires sont quelque chose d’impérissable et de précieux, que nous devons non-seulement conserver, mais améliorer. Aujourd’hui, les éperviers restent le seul lien qui unit tout les Togolais. De grâce, ne couper pas ce lien, ne livrez pas nos chers éperviers à la vindicte populaire en les associant à une initiative aussi inique qu’intéressée.

Les communications au Togo sont réputées pour être les plus élevées de la sous-région. N’en rajouter pas à la misère des Togolais. Si la FTF ou la commission chargé de la mobilisation des fonds a contacté une dette qu’il faille éponger, demandez plutôt une contribution volontaire, à laquelle nombre de Togolais seront ravis de participer. Mais de grâce, n’obligez pas l’étudiant, le paysan, la ménagère, le chômeur et cette majorité de Togolais qui trouvent difficilement de quoi maintenir un contact téléphonique vital avec leurs proches, à cotiser pour des éperviers qui, j’en suis convaincu, n’en demandent pas autant.

Gerry TAAMA 

 

Advertisement