pub
Faits divers

Togo-Ghana/ Incendie en série : Est-ce la révolution du feu ?

Advertisement

A l’instar du Togo où le feu a ravagé les marchés de Kara et de Lomé et qu’il guetterait d’autres, le phénomène semble se déplacer bizarrement vers le Ghana.

 

Le samedi 12 janvier, deux incendies ont eu lieu, un dans un entrepôt de produits chimiques (société de peintures BBC) dans la zone industrielle à Tema et l’autre dans un bidonville appelé Ecomog dans le quartier du rond point Nkrumah à Accra. Par la suite, le dimanche 13 janvier, c’est 16 magasins qui sont partis en fumée dans la région Ashanti.

 

Vu l’ampleur de la situation et pris de panique, les commerçants du marché de Makola à Accra soupçonnent que certaines personnes se prépareraient à mettre le feu à leur marché. Par conséquent pour prévenir le mauvais sort, les autorités municipales de la ville ont renforcé la sécurité autour des lieux.


Le feu de ce dimanche 13 janvier porte à trois le nombre d’incendie au Ghana en l’espace de 24 heures.

 

Au Togo, cette semaine a enregistré l’incendie de 2 autres marchés, après celui de Kara et de Lomé. Il s’agit des marchés de Wahala et de Hahomégbé dans la préfecture de Haho à environ 150 Kilomètres de Lomé.

Ce même samedi dans la soirée, une autre tentative de mise à feu d’un centre d’informatique (CIB INTA) situé à Agbonou (Atakpamé) a été annoncée également.

 

Ces incendies en série sont-ils des accidents ou des erreurs humaines ? Les jours à venir situeront les uns et les autres. Pour l’heure, la vigilance est de mise.

 

CA 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement