pub
Politique

Le gouvernement s’active pour une sortie de crise après l’incendie de l’immeuble du grand marché de Lomé

Advertisement

La ministre de la Promotion de la Femme et les participants à la réunion de crise incendiaire du grand marché de Lomé, convoquée par le chef de l’Etat togolais, ont rencontré dans l’enceinte de l’OPAT les responsables des associations des femmes et des victimes de l’incendie pour leur transmettre les messages de compassion du Chef de l’Etat et mûrir des idées qui peuvent aider à la sortie de crise.


Suite à l’incendie de ce samedi qui a ravagé l’immeuble du grand marché de Lomé dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbe a tenu une réunion avec le Premier ministre, la ministre du Développement à la Base, de l’Artisant, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, la ministre de la Promotion de la Femme, la directrice du marché et quelques femmes pour se pencher sur des approches de solutions aux problèmes.

 

Selon, Mme Patricia Dagban-Zonvié, Ministre de la Promotion de la Femme, le chef dit qu’il est de cœur avec avec tous les femmes à qui il a présenté toute sa compassion. « Il rassure tous les victimes, surtout celles qui ont fait des prêts auprès des institutions bancaires et de micro finances avant ce incident qu’il fera tout pour qu’elles ne soient pas poursuivies. Les victimes de cet incident seront indemnisées. En ce qui concerne l’auteur ou les auteurs de cet acte criminel, il sera cherché et puni par la loi  », a-t-elle indiqué.


Au cours de la séance, les femmes toutes désespérées avec un air attristé ont exprimé le vœux que le gouvernement leur apporte son soutien pour ne pas être poursuivies et emprisonnées. Elles ont également demandé que l’indemnisation se fasse en toute impartialité pour ne pas léser certaines d’entre elles.

 

Max DALLY

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

 

Advertisement