pub
International

Des énergies se mobilisent pour soutenir le Mali

Advertisement

Tus les projecteurs sont braqués sur le Nord-Mali. La sous-région ouest-africaine a sonné la mobilisation pour voler au secours du Mali qui fait face depuis plusieurs jours à une avancée des Islamistes qui occupaient depuis plusieurs mois le nord du pays.

 

Alassane Ouattara le président Ivoirien, qui préside la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO), a autorisé l’envoi immédiat de troupes pour épauler l’armée malienne dans son offensive contre les Islamistes, selon le président de la Commission de cette Organisation, le Burkinabé Kadré Désiré Ouédraogo.

 

Les premiers soldats de la force de la Mission Internationale de Soutien au Mali (MISMA) pourraient être aux côtés des troupes maliennes ce dimanche“, a confirmé le ministre ivoirien de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly.

 

Selon ce dernier, les derniers développements de l’actualité ne sont autres que le début de la reconquête du nord Mali.

 

C’est la reconquête du nord Mali qui vient de commencer“, a noté le ministre ivoirien, relevant que l`objectif de la MISMA est de reprendre le nord Mali occupé depuis neuf mois par les islamistes proches d`Al-Qaïda.

Dans la mouvance des réactions pour la sauvegarde du Mali, les pays africains ont tour à tour mis des soldats en ordre de bataille.

Le Burkina Faso, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo ont ainsi annoncé l’envoi chacun d’un contingent d’au moins 500 soldats pour prêter main forte au Mali en vue de repousser les islamistes.

 

Au cours d’une réunion d’urgence, le Conseil de sécurité de l` ONU a approuvé la création d`une force ouest-africaine qui devra bénéficier d’un appui logistique de pays occidentaux.

 

La France s’est ainsi engagée aux côtés du Mali pour stopper l’avancée des jihadistes vers le Sud.

 

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Togoportail, site primé Meilleur Journal en ligne en 2012 au Togo

Advertisement