pub
Politique

Togo / Les morts ne sont pas morts! Faure Gnassingbé est rentré à Lomé ce soir

Advertisement

Le président  de la république togolaise Faure Essozimna Gnassingbé  annoncé comme décédé à Tel AVIV lors de sa visite en Israël est rentré à Lomé ce samedi 1er décembre 2012. Il a  été accueilli à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma il ya quelques minutes. Le Boing présidentiel à bord duquel se trouvaient le président et toute sa délégation s’est posé sur le tarmac de l’aéroport à 18h 36 GMT.

 

Une foule immense composée  de journalistes, des membres de différentes Chancelleries, des Chefs Religieux et autorités traditionnelles, du corps  diplomatique, quelques membres de sa famille, des étudiants et un parterre de curieux ont accueilli le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé qui revenait de Israël. Un retrour triomphal vécu en live en début de soirée dans la capitale Togolaise suite à la folle rumeur qui circulait depuis quelques jours à Lomé sur sa prétendue mort imaginée de toute pièce.

 

Après les honneurs militaires des Forces Armées Togolaises et les salutations d’usage, le président a affirmé à la presse qu’il est en « parfaite santé » avant de poursuivre “ça m’a amusé quand j’ai appris cette nouvelle. Je suis là grâce à Dieu, je suis bien portant“. Il a ensuite procédé à  un exercice de marche de près d’un kilomètre de l’aéroport vers le marché de Hédzranawoé avant de rentrer dans son véhicule pour la présidence.

 

Très tôt le matin le Président de la République à publier un message via son compte twitter pour mettre fin aux folles rumeurs qui font état de son décès dans tout le pays. Dans son tweet adressé à ses abonnés, le Président de la république s’est plutôt posé une seul question en plus de sa réponse «  Dois-je répondre à toutes les rumeurs…même les plus folles! Assurément non La Présidence de la République est au dessus de tout cela »peut-on lire en condensé.

 

Ceci vient mettre fin aux inquiétudes et aux folles rumeurs qui hantent  les esprits depuis plus d’une semaine. Comme le dit une maxime ivoirienne « il n’ya pas de fumée sans feu ».  Nous y reviendrons dans un dossier complet sur ce  grand voyage à la terre promise et les auteurs de ces intoxications.

 

Emmanuel Vitus Agbenonowossi

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement