pub
International

Ghana : Retour sur l’effondrement du podium de campagne d’Akufo Addo

Advertisement

En réaction à l’événement malheureux qui est survenu le dimanche dernier au Parc du Cinquantenaire à Kumasi sur le candidat Nana Akufo Addo du Nouveau Parti Patriotique (NPP),  Johnson Asiedu Nketia, le secrétaire général du Congrès National Démocratique (NDC), le parti au pouvoir au Ghana a trouvé que c’est un message que Dieu est entrain d’exposer l’hypocrisie des leaders du NPP.

 

En effet le dimanche 2 décembre 2012, au moment où le candidat Akufo Addo  s’adressait à des milliers des partisans de son parti dans la région Ashanti, le podium sur lequel lui et les autres leaders du NPP se tenaient s’est soulevé par devant pour emporté tous les occupants à la renverse.

 

Fort heureusement, il n’y a pas eu de dégâts humains sinon que l’installation matérielle. L’effondrement du podium serait dû à la pluie qui était tombée sur les lieux du meeting. S’adressant à la presse (voir la photo illustrative) Akufo Addo a assuré ses partisans qu’il est en bonne santé et qu’il devra continuer sa campagne électorale. Il a par ailleurs ajouté que le Dr Addo Kufuor est venu le consulter pour un examen médical rapide et le certificat a attesté qu’il est en bonne santé.

 

En passant cet incident à la loupe, le secrétaire général du parti au pouvoir pense que  Dieu en a assez des intrigues de déstabilisation du  Ghana avant les élections par le NPP. En reprochant à l’opposition de jouer avec le nom de Dieu, Asiedu Nketia a ajouté que l’effondrement du podium est un signe que Dieu ne veut pas que son nom soit utilisé en vain car… le NPP avait organisé un festival de musique et de prière au même endroit pour implorer la paix. Mais une semaine après révélera le NDC, le député NPP du Manhyia a mené des actes qui ont conduit à l’hospitalisation d’un militant du NDC. Et Asiedu de s’interroger « vous pensez que lorsqu’un joue à une telle hypocrisie Dieu l’épargnerait ? ».

 

De l’avis de certains ghanéens, l’effondrement du podium est le signe précurseur de l’échec et de la défaite du candidat Akufo Addo à la prochaine présidentielle dans le pays.

 

CA

 

 
Advertisement