pub
Santé

18ième concours de santé publique : Les cadres intermédiaires ont reçu leur diplôme

Advertisement

La coupole de la BIDC (Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO) a abrité ce mardi 11 décembre 2012 la cérémonie de clôture du 18ème cours de santé publique pour les cadres intermédiaires de développement sanitaire. Cette cérémonie qui se tient à l’issue d’une formation marquée par la remise des diplômes aux récipiendaires se veut de doter les cadres intermédiaires des compétences requises en santé publique.

La santé publique de nos jours est une discipline de la promotion de la santé des personnes et de leurs communautés et les cadres intermédiaires sont des employés qui sont au devant de la scène et ont un contact privilégié avec les malades. C’est pourquoi «  Il faut donc des compétences en santé publique. Le cours de Lomé répond de façon permanente et efficace à cette préoccupation » a annoncé un des organisateurs de ce cours de santé.

A l’issue d’une formation de onze mois, quinze personnes, dont treize Togolais, un Béninois et un Tchadien ont reçu leur diplôme de fin de formation. Selon M. Charles Kondi Agba, ministre de la Santé, les bénéficiaires de la formation sont désormais des prestataires de la réduction de la morbidité et de la mortalité dues au paludisme, à la tuberculose et le SIDA. Par ailleurs et selon le minstre toujours, le inpétrants sont des acteurs formés en pratique de la couverture vaccinale des enfants de 0 à 11 mois et des femmes enceintes en amélioration constante, de la distribution des moustiquaires imprégnées, de traitements de masse à l’ivermectine, au praziquantel et à l’albendazole. Ils sont également outillés en matière de techniques de la césarienne qui sont des actions déjà entreprises par le gouvernement togolais pour l’accès aux soins de santé des populations les plus vulnérables.

 “La santé publique s’efforce de prévenir ou de gérer la maladie pour rétablir la santé. La santé publique œuvre ainsi pour que les hommes dans leurs communautés, à leur lieu de travail et là où ils habitent, soient physiquement, mentalement et socialement sains, et qu’ils soient économiquement productifs pour le développement national ” mentionne le ministre Charles Kondi Agba.

Présentant les résultats de cette 18ème promotion de formation des cadres, le Professeur Napo Koura a indiqué les cours se déroulent dans ce cadre depuis 1995 à l’intention des du personnel de la santé en vue de leur donner des compétences nécessaires pour améliorer et élever le niveau de santé des populations. Les récipiendaires ont une moyenne variant entre 12 et 15 sur 20, ce qui suppose chacun s’est battu pour bien travailler.

Ont également pris par à cette cérémonie de clôture du 18ème cours des cadres de développement sanitaire, le Docteur Pierre M’Pélé Représentant de l’OMS, M. Octave Nicoué Broom, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. 

 

Reportage couplé Max Dally et Ametbao

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

CADRES_SANTE.jpg

Advertisement