pub
Culture

Sur la scène de l’Institut Français de Lomé, « Deux tickets pour le paradis » de Jean Paul ALEGRE

Advertisement
L’ouvrage « Deux tickets pour le paradis » de Jean Paul ALEGRE a servi de spectacle théâtral ce vendredi 02 novembre 2012 à l’Institut Français de Lomé dans le cadre de décentralisation culturelle entreprise depuis le début d’année à Aného.
 
 
C’était une pièce théâtrale et comique d’environ une et demie qui s’est déroulée dans le paradis. Effet, il est question de l’histoire des acteurs comme  Jeff, Saint Pierre, Dieu, Marie et la fille de Dieu Angélique.
 
 
Jeff, après sa mort, arrive au paradis avec une valise vide provoquant ainsi le chambardement et la panique. Allant de surprise en surprise, il rencontre un Dieu un peu las, mais charmant et bien habillé, ainsi qu’une une fille de Dieu appelée Angélique dont il tombe immédiatement amoureux. Saint Pierre qui était là également, ne parvient pas à l’identifier et passe son temps à râler et à essuyer les mauvais jeux de mots.
 
 
Marie la douce mère de Jésus, de son côté, est toujours à la recherche de son fils bien aimé en essayant d’avoir de ses nouvelles.
 
 
Mais le problème, personne ne sait d’où vient Jeff, même pas lui-même. Il a perdu la mémoire et sa valise vide ne révèle aucun indice. Dieu tente de lui faire retrouver son passé sur Terre en lui parlant Du Tour de la France, mais rien.
 
 
Ce n’est pas facile de parler quelque chose d’impalpable et d’insaisissable. Cependant, Jean Paul ALEGRE, l’auteur contemporain français, a rendu ces êtres légendaires humains. Dieu adore le Tour de France, tant et si bien que c’est en juillet que les catastrophes arrivent…, Saint Pierre s’est découvert un amour pour le blues, Marie aimerait tant qu’on arrête de la traiter de Sainte Vierge mais qu’on la « considère comme une femme normale, avec des aspirations normales ». Et puis la disparition de Jésus laisse la porte ouverte à de nombreuses suppositions.
 
 
Jean Paul ALEGRE qui était sur place au cours de la présentation théâtrale de son ouvrage, a apprécié la prestation des acteurs sur scène qu’il qualifie de magnifique en affirmant que : « Le Togo regorge des talents en matière de la mise en œuvre de ces genres d’entreprise, celle du théâtre et qu’ils méritent d’être soutenus  ».
 
Max Dalk
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
 
Advertisement