pub
Economie

Pour la réalisation et le financement de transbordement du Port Autonome de Lomé : La CEET et LCT signent un protocole d’accord

Advertisement

Dans le cadre d’une convention de concession pour la conception, le financement, la construction, la gestion et l’exploitation d’un nouveau terminal au Port Autonome de Lomé, entre la République Togolaise et la société Lomé Container Terminal Togo, la Compagnie d’Energie Electrique du Togo (CEET) vient de signer avec Lomé Container Terminal (LCT) une convention d’accord parties pour le financement et la réalisation de la partie 20 kv du projet. 

 

A travers ce protocole d’accord, La CEET accepte le principe du financement et de réalisation dudit projet par LCT S.A. et s’engage à prendre en charge la partie des dépenses qui lui incombe. Celle-ci, à hauteur de 50 % du coût total de la réalisation des principaux ouvrages d’alimentation en énergies électrique du projet, sera préfinancé par LCT.

 

Les principaux ouvrages à alimenter en énergie électrique au sein de la concession de LCT comprennent 14 portiques Ship to Shore (STS), 25 e-RTG’s, 1680 conteneurs réfrigérés, un système d’éclairage général, des bâtiments administratifs et ateliers.

 

Pour la réalisation des grands travaux de fourniture et de l’alimentation en énergie électrique demandée par LCT qui peut s’échelonner sur 10 années d’exploitation, le montant estimatif du financement est de trois millions deux cent vingt mille euros (3.220.000 Euros) hors taxes, soit deux milliards sent douze millions (2 112 000 000) FCFA.

 

La convention est signée par le directeur général de la CEET, Gnandé Djétéli et par Fred Kamperman, directeur général de LCT.

 

Vicarmelo TIEM

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

LCT_ET_CEET.jpgEchange de parafeurs entre le DG de la CEET (à gauche) et le DG de Lomé Container Terminal.

Advertisement