pub
International

Le virus Ebola de retour en Ouganda

Advertisement

Kampala se remémore les années Ebola. Le virus Ebola se cramponne à l’Ouganda. L’épidémie de fièvre hémorragique a refait surface dans le pays alors que l’Organisation Mondiale de la Santé avait annoncé début septembre qu’elle était arrivée à son terme suite a la mort de 17 personnes en Juillet dernier.

 

Il faut noter que le ministère de la Santé a d’ores et déjà informé les populations qu’une autre épidémie d’Ebola a « éclaté dans le pays ». Deux membres d’une même famille sont décédés samedi et lundi derniers de la maladie, dans le nord de Kampala, la capitale ougandaise, rapporte Le Parisien. Cinq personnes, entrées en contacts avec eux, ont été placées sous surveillance. Deux d’entre elles ont été placées à l’isolement dans une unité de l’hôpital Mulago de Kampala.

 

En parlant un peu du virus proprement dit, le virus Ebola laisse peu de chance de survie à ceux qui y sont confrontés. Identifié pour la première fois en 1976, il tue entre 50 à 90% parmi les malades concernés. Il déclenche des fièvres, hémorragies internes, vomissements, et diarrhées. Il n’existe aucun traitement, ni vaccin, pour soigner les malades. Pis, le virus Ebola est très contagieux.

 

On peut le contracter en étant au contact de cadavres, par des sécrétions corporelles, ou encore par contact avec le sang. Les pays les plus concernés par la maladie sont la République démocratique du Congo (RDC), l’Ouganda, le Soudan, le Gabon et le Congo. L’Afrique centrale a été frappée au moins par une quinzaine d’épidémie depuis que le virus a fait son apparition.

 

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement