pub
Développement

Le Programme de PROVONAT en quête d’un mécanisme de facilitation d’insertion professionnelle des volontaires après leur mission de volontariat

Advertisement

Le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a organisé ce Jeudi 15 novembre 2012 dans la salle CEDEAO du CASEF, un atelier sur l’identification d’un mécanisme de facilitation d’insertion des volontaires nationaux. Cet atelier vise principalement à trouver un mécanisme approprié pouvant faciliter l’insertion des volontaires nationaux après leur période de volontariat notamment à travers l’auto emploi, le placement en entreprise et l’emploi-jeunes dans les institutions internationales.

 

Depuis 2010, le gouvernement togolais dans le souci de relever le défi de l’employabilité des jeunes diplômés primo demandeurs d’emploi, a initié le programme PROVONAT. Ce programme lancé officiellement en 2011 a pour objectif de permettre aux jeunes diplômés sans emploi d’acquérir leurs premières expériences professionnelles afin de mieux se vendre plus tard sur le marché du travail. A ce jour, le programme a déjà mobilisé 2000 volontaires qui sont affectés dans les administrations publiques, les collectivités locales, les ONG ainsi que les associations de développement.

 

Cependant, la question qui se pose est de savoir : comment faciliter l’insertion des volontaires après la fin de leur mission ?

 

C’est pour répondre à cette interrogation que cet atelier s’avère nécessaire. En effet, selon M. Yawotsé VOVOR, Directeur de cabinet du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, c’est légitime que l’emploi est la principale priorité de la jeunesse et à combien, à plus forte raison, ceux d’entre eux épris d’amour pour le pays, ont accepté le sacerdoce du volontariat.

 

Il est alors indéniable que nous allions plus loin dans l’accompagnement à l’insertion pour faire du volontariat national un outil efficace et efficient d’insertion professionnelle des jeunes diplômés afin de valoriser professionnellement le volontariat. « La mise en place d’un mécanisme de facilitation d’insertion permettra d’assurer au volontariat national une réelle efficience en matière d’insertion professionnelle pot-volontariat », a-t-il ajouté.

 

Ont pris part à la cérémonie d’ouverture de cet atelier, M. Yawotsé VOVOR, Directeur de cabinet du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, M. Adama COMBEY, Coordonateur national de PROVONAT et le Représentant Résident Adjoint du PNUD au Togo.

 

Les autres participants de l’atelier sont les acteurs de la société civile et de l’administration publique, des représentants des agences du Système des Nations Unies, des partenaires techniques et financiers, des membres de cabinets de recrutement et de placement, des représentants de Centres Régionaux du Volontariat (CRV), des représentants des structures d’accueil des volontaires et des volontaires nationaux. 

      

 Max DALLY

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement