pub
Economie

La Foire Internationale de Lomé : un véritable business center

Advertisement

Beaucoup de personnes, togolais comme étrangers, n’attendaient que ce grand événement commercial de Lomé (la Foire Internationale de Lomé), pour faire de bonne affaires. Depuis son lancement, en plus des opportunités d’affaires qu’elle offre, de nouveaux emplois ont également été crées grâce à elle. Reportage.

 

Il est 8 heures, la route principale qui mène droit au Centre Togolais des Expositions et des Foires est bondée de monde. Ils sont pour la plupart des exposants et ouvriers à la 10 ème édition de la Foire Internationale de Lomé. Au milieu des tintamarres et des vrombissements des véhicules et des taxis-moto, il est impossible de se frayer facilement un chemin. Tout comme les éditions précédentes l’impressionnant dispositif de sécurité est au rendez –vous.

Sodigaz.jpg

 

 

 

 

 

A 100m de l’entrée principale, les affaires de fortune se sont montées. yaovi, jeune mécanicien de 27 ans, est responsable d’un parking privé.Il est accompagné dans sa tâche par deux autres amis. L’un mécanicien et l’autre vulgarisateur. Pour eux c’est le moment qu’ils préfèrent le plus dans l’année. Depuis 3 ans , ils sont présents à cette foire, pas en tant qu’exposants mais en « prestataires de services ». Leurs missions consistent à surveiller les véhicules et les motos des visiteurs. Ils ont tous délaissé leurs ateliers au profit de la Foire Internationale de Lomé. La raison est pure et simple. Ils gagnent mieux leur vie ici « on arrive à gagner au moins 5 000 FCFA ceci n’est pas possible dans mon au garage » laisse t-il entendre avec un large sourire. L’aventure est donc partie pour ces trois jeunes togolais durant deux semaines. Dans l’enceinte de la foire c’est une autre ambiance qui règne : celle des grands jours de fête.

 

 Les habitués sont au rendez-vous 

BTD_VISUEL_TG.jpg

 

 

 

De 3 500 mètre carré en 2003 à 12 387 mètre carré cette année, la superficie occupée par les exposants a pratiquement quadrillé. Pour cette 10ème édition, le CETEF, a enregistré plus de 800 exposants venus d’Afrique d’Europe d’Asie et d’Amérique. La plupart d’entre eux ne sont pas à leur première participation. C’est le cas de kuamey, ghanéen. Lui est ici pour la troisième fois consécutive. Derrière ses marchandises composées des objets artisanaux : sacs et les chaussures en cuir il est confiant. Parce qu’il sait qu’il fera jusqu’à la fin de la foire des belles affaires. « à pareil moment c’est pas encore la grande affluence. Comme chaque année c’est dans la dernière semaine que nous sommes souvent très débordés » confie t-il.

Beaucoup d’exposant connaissent la même situation. Tout comme kuamey ils sont aussi optimistes. Koffi, la trentaine environ, exposant togolais de chaussures hommes souligne que depuis 4 ans qu’il expose sa marchandise il n’a jamais regretté. Pour lui au delà de faire immédiatement des bénéfices, la foire est aussi un moyen de mieux faire connaître ses produits aux clients « la plupart de mes clients fidèles je les ai connu ici à la foire.ils continuent à venir acheter les chaussures dans ma boutique en ville ».

TOGOTELECOM.jpg

 

 

 

 

 

Sur l’esplanade et dans les stands de grandes sociétés comme BTD, Cfao Motors , Togotelecom , Moov, Ecobank et biens d’autres ont déployé tout un arsenal logistique pour mettre plus en valeurs les produits et services. Toutes les astuces, pour séduire d’avantage les potentiels clients, ont été passés à la moulinette. La foire offre la possibilité de briser la barrière qui excite souvent entre les sociétés et les clients. C’est dans cette logique que les séances B to B sont organisées par ECOBANK, un des sponsors de la foire, pour permettre aux participants d’optimiser leurs contacts d’affaires. Les initiatives ne manquent pas. Les étudiants en fin de formation et ayant des projets, rivalisent d’ardeurs pour attirer l’attention des bailleurs de fonds. Ceux qui n’ont pas encore de projets ont trouvé de quoi faire grâce à la direction de la foire qui a embauché plus de 500 jeunes dans beaucoup de corps de métiers.

Ecobank_Stand-2.jpg

 

 

 

 

 

 De nouveau exposant au CETEF 

« Le site de la foire internationale de Lomé est justement cette vitrine permettant de constater cet élan d’intérêt car depuis pratiquement les trois dernières éditions il enregistre de plus en plus des exposants venant de nouveaux d’horizons divers » a laissé entendre Banka Johnson, le Directeur du CETEF, lors de la cérémonie d’ouverture. Pour saluer particulièrement la participation à cette édition des opérateurs économiques suédois. En plus de la présence de ces derniers, le cetef a également enregistré la présence des e xposants de venus de 16 pays des 5 continents. Présents dans les 4 pavillons- Ago,Oti, Mono ,Fazao- et des 2 galeries Haho et Kara.A cette foire l’on peut également noter la présence pour la premier fois du SIME(Salon International de la Mode et de l’Esthétique).le Ghana, bien que présents chaque année ,est venu cette année avec une forte délégation de35 exposants dans le but d’effectuer de bonne affaires.

 

Daniel Addeh

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement