Advertisement
International

Du drame en Egypte

Advertisement

Près de cinquante très jeunes enfants ont péri samedi en Egypte dans une collision entre leur bus et un train dans la province d’Assiout (centre), un drame qui a entraîné la démission du ministre des Transports et des manifestations de colère.

 

L’employé qui aurait dû abaisser la barrière d’un passage à niveau était endormi au moment où le car scolaire arrivait, a indiqué le gouverneur de la province, Yehya Kechk. L’homme « a bien sûr été arrêté », a-t-il ajouté.

 

Le bilan s’élève à 49 morts -47 enfants, ainsi que leur chauffeur et son assistant- ainsi que 18 blessés, selon le gouverneur, ce qui en fait un des accidents d’autocar les plus meurtriers dans le monde au cours des cinq dernières années.

 

Une équipe de 45 médecins a été dépêchée sur les lieux. Des membres des familles des enfants ont manifesté près du lieu du drame pour réclamer la peine de mort pour les responsables de cet accident, a rapporté la police.

 

Conséquence directe, le ministre des Transports, Rachad al-Metini, a déclaré « accepter la responsabilité » de cet accident et a présenté sa démission, de même que le chef de l’Autorité des chemins de fer.

 

Le bus, qui emmenait 60 enfants âgés de 4 à 6 ans pour une sortie organisée par leur crèche, a été heurté à un passage à niveau à Manfalout, environ 350 km au sud du Caire, a indiqué la police.

 

Un correspondant de la télévision publique a fait état de scènes « terrifiantes » sur le lieu de l’accident, avec les corps d’enfants gisant au sol recouverts de sang, avant leur transfert à l’hôpital de Manfalout.

 

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement
Convention UNESCO
Patientez jusqu'a fermeture