pub
Santé

L’UEMOA en conclave de deux jours à Lomé pour réfléchir sur la question de l’enrichissement des aliments en micronutriments

Advertisement

En réunion à Lomé ce mardi pour deux jours de concertation, les partenaires Techniques et Financiers qui soutiennent le principe de l’enrichissement des aliments en micronutriments et venus des pays de l’Union Monétaire Ouest Africaine, vont réfléchir sur les questions relatives aux contraintes liées à l’ insuffisance nutritionnelles et en micronutriments. Au terme de cette réunion il est attendu des approches de solutions en vue d’une réduction significative des carences nutritionnelles et en micronutriments, éléments qui constituent aujourd’hui un véritable problème de santé publique dans la Sous-région Ouest-Africaine.

 

Il faut noter que la commission de l’UEMOA outre les mémorandums d’entente antérieurs et celui signé avec la Fondation Helen Keller International en février 2012 pour cinq ans, a concrétisé son engagement en prenant part aux principales actions nationales, régionales et internationales en matière d’enrichissement des aliments.

 

Dans son discours de circonstance, le commissaire Guy-Amede AJONOHOUN après avoir remercié les différents partenaires et participants a ce séminaire, a énuméré les principaux axes des travaux avant de donner les grandes lignes des missions prochaines que la Commission aura à sa charge.

 

Pour le Ministre Galley qui a officiellement levé les rideaux au nom du gouvernement, « l’enrichissement des aliments s’inscrit dans une dynamique régionale avec l’implication des Gouvernements, des institutions régionales, des partenaires au développement et des industries. » a-t-il mentionné avant de souhaiter un bon déroulement des activités de cette rencontre de Lomé afin d’atteindre les différents objectifs et résultats escomptés par la Commissions et les partenaires.

 

Emmanuel Vitus Agbenonwossi

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement