pub
Société

Les abonnés « fantômes » de la téléphonie au Togo ont du mal à communiquer depuis lundi

Advertisement

Depuis lundi dernier, les abonnés qui ont manqué de se faire identifier auprès de leurs opérateurs de téléphonie mobile ont du mal à communiquer. La plupart de leurs lignes sont bloquées ou mises en réception d’appel depuis dimanche soir pour cause de leurs indifférences face à la démarche de l’ARTP qui a pour but de constituer une annuaire téléphonique de tout les abonnés comme dans les autres pays de la sous-région, afin de lutter contre l’accroissement de la criminalité, le vol et le terrorisme dans le pays.

 

D’après les chiffres communiqués par les trois sociétés de téléphonie mobile à savoir : Togo Cellulaire, Moov et Togo Télécom on note :

Sur 2.412.000 abonnés à Togo Cellulaire, 2.143.000 se sont identifiés.

 

Pour le réseau Moov, l’on note sur 1.496.000 abonnés, 706.000 sont identifiés. Et Quant à Togo Télécom, 100% des abonnés ont décliné leur identité.

 

Il faut noter que les lignes sont automatiquement rétablies une fois que les abonnés déclinent leurs identités auprès de leurs opérateurs pendant les trois mois à venir. Dépasser ce délai ; ils verront leurs liges purement et simplement inactif ou désactivé.

 

Emmanuel Vitus Agbénonwossi

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement