pub
International

Justin Katinan remis en liberté sous caution

Advertisement

Justin Katinan dormira chez lui ce soir . Son audience pour crime a été reportée. La justice ghanéenne a mis ses menaces à exécution.

 

Justin Kone Katinan a été libéré sous caution, mercredi 24 octobre par un tribunal d’Accra au Ghana. Le magistrat Ali Baba Bature a dit aux procureurs qu’ils ne pouvaient pas poursuivre le porte-parole de Laurent Gbagbo pour un meurtre qu’il est accusé d’avoir commis en Côte d’Ivoire. « Donnez-moi la loi selon laquelle la République du Ghana peut engager une action contre quelqu’un qui a commis un crime en dehors du Ghana », a demandé le juge aux procureurs.

 

« Au mieux, (la Côte d’Ivoire) peut demander l’extradition de l’accusé pour le juger là-bas », a-t-il ajouté. « Accusé, vous êtes libre », a conclu le magistrat.

 

Rappelons que lors de la dernière audience, le juge avait menacé de libérer Katinan. Le parquet ghanéen, sollicité par les autorités ivoiriennes, n’apportaient pas de preuves pour soutenir ses accusations. « On ne peut pas accuser quelqu’un de meurtre et puis mettre autant de temps et de difficultés à apporter les preuves (…) à partir du moment où vous accusez, les preuves devraient être disponibles », avait-il reproché au procureur.

 

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement