pub
International

Guinée Bissau : Pansau N’Tchama est pris dans le filet au titre du présumé de l’attaque d’une caserne

Advertisement
Du rebondissement dans l’affaire de tentative de coup d’Etat. L’armée de Guinée-Bissau a annoncé samedi l’arrestation d’un militaire considéré comme l’instigateur de l’attaque d’une caserne survenue la semaine dernière, présentée par les autorités comme une tentative de contre-coup d’État. “Nous avons arrêté le capitaine Pansau N’Tchama, dirigeant de l’attaque du 21 octobre à Bissau“, a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’armée, Ussumane Conaté. “Nous sommes en train de le transférer à Bissau”, a-t-il ajouté.
 
 
Un communiqué confirmant l’arrestation a par ailleurs été lu à la radio nationale. Un autre porte-parole militaire, le capitaine Bwam Bissora, a déclaré que Pansau N’Tchama avait été arrêté, avec deux présumés co-instigateurs de l’attaque, dans la localité de Bolama, située sur l’île du même nom, dans l’archipel des Bijagos.
 
 
L’attaque survenue le dimanche 21 octobre avait fait sept morts, dont six des assaillants qui avaient été criblés de balles. Le septième mort était une sentinelle en position devant la caserne. Durant cette attaque, un groupe de soldats aurait tenté, de nuit, de prendre d’assaut la caserne des “Bérets rouges” près de l’aéroport de la capitale, Bissau. L’attaque avait été repoussée après une heure d’échanges de tirs puis les assaillants avaient pris la fuite.
 
 
Firmin Teko Agbo
 
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
Advertisement