pub
International

Ghana : Konadu Rawlings disqualifiée pour la présidentielle 2012

Advertisement

La Commission Electorale (CE), instance indépendante en charge des préparatifs et de l’organisation des élections au Ghana, a rejeté hier jeudi 18 octobre 2012 à Accra la candidature de Nana Konadu Rawlings à la présidentielle de décembre 2012.

 

 Selon Sylvie Annor, la responsable des relations publiques à la CE, le formulaire de candidature de l’ex première dame du Ghana contenait des espaces vides qui n’ont pas été remplies avant le dépôt du dossier. La date limite du dépôt des dossiers avait été fixée au 18 octobre 2012 à 17 heures. Ce délai, surtout l’horaire a frappé quatre autres candidats qui ont vu leurs dossiers rejetés. Cette mésaventure brise le rêve présidentiel de Konadu Rawlings qui doit prendre son mal en patience jusqu’à la prochaine élection en 2016.

 

Au sein du Nouveau Parti Démocratique (NDP) qui a présenté la candidature de Konadu Rawlings à la CE, le ton est amer et il tinté de regrets. Le désir de la championne du parti de briguer la magistrature suprême du Ghana n’aura duré que près d’une semaine après sa désignation par les délégués du NDP comme la candidate du parti.

 

Face à cet imprévu qui plonge le NDP dans le désarroi, les militants du parti un peu sous le choc s’en prennent verbalement à Ernest Owusu-Bempah, un des ardents défenseurs de Konadu Rawlings, la personne qui s’était chargée du dépôt de la candidature de l’épouse de Rawlings. Selon ses détracteurs, il aurait eu des difficultés à remplir correctement le formulaire. Cependant sur une note d’espoir, Josiah Aryeh, le Secrétaire général par intérim du NDP a fait savoir que le parti  va rencontrer la Commission électorale  pour discuter des préoccupations soulevées. Donc pour ce dernier, il serait hâtif de conclure que Konadu  Rawlings ne pourra pas prendre part en tant que candidate à  l’élection de décembre 2012.



Pour l’étude des dossiers, signalons que les formulaires de la candidate Akua Donkor plus cinq autres personnes ont été aussi rejetés par la CE, pour question de retard par rapport à  la réception des papiers.

 

Enfin les partis dont les candidats sont retenus à cette présidentielle sont le NDC, le NPP, la CPP, le PPP, le GCPP et l’UFP. Un candidat indépendant, Jacob Osei Yeboah, figure parmi les heureux présidentiables.

 

CA 
 

Togoportail, toute l’information à votre portée

 
Advertisement