pub
International

Ghana / Divorce politique : Konadu Rawlings quitte le NDC pour le NDP

Advertisement

Nana Konadu Agyeman Rawlings, l’ex première dame du Ghana et ancienne vice-présidente du Congrès National Démocratique (NDC), le parti au pouvoir au Ghana, a démissionné du parti pour rejoindre officiellement les rangs du Nouveau Parti Démocratique (NDP), lequel est issu de la scission d’avec le NDC.

 

La démission de Nana Konadu, l’épouse de l’ex Président ghanéen Jerry Rawlings, s’explique par la volonté de cette dernière de se présenter à la présidentielle de 2012 sous la bannière du NDP. Ce parti tient son congrès électif ce samedi 13 octobre 2012 au Stade Baba Yara de Kumasi en vu d’élire son candidat à la présidentielle.

 

De la caution morale ou non des Rawlings à la création du nouveau parti NDP, les jours d’avant la tenue de la présidentielle 2012 au Ghana sont en train de situer les uns et les autres. En début de cette semaine, le parti a officiellement révélé que Konadu Rawlings a retiré ses dossiers de candidature pour la primaire.

 

Sur l’éventualité de cette candidature, Jerry Rawlings a, dans une rencontre avec la presse le mardi dernier à Accra, avoué qu’il est solidement derrière sa femme. Toutefois, l’ex Président avait précisé qu’il serait souhaitable que sa femme démissionne du NDC, le parti au pouvoir, si telle est que elle compte accepter la proposition de sa candidature à la tête du NDP.

 

Avec la perspective de candidature à la présidentielle de décembre 2012, c’est une nouvelle page politique qui s’ouvre pour Konadu Rawlings après avoir bataillé dur depuis 1979 pour l’implantation du NDC au Ghana.

 

Rappelons qu’en juillet 2011 à Sunyani, Konadu Rawlings s’était présentée à l’élection primaire du NDC contre le feu Président John Atta Mills. A l’issue du vote des délégués, elle a été lamentablement battue avec score de 3,1% par son adversaire. Depuis lors l’ex première dame n’a cessé de faire de bouder la direction du parti NDC jusqu’au point où elle a demandé a placé un embargo sur le logo du parti, représenté par un parapluie coiffé d’une tête d’aigle.

 

En abandonnant le NDC qu’elle, Konadu, et Rawlings ont bataillé pour en faire l’un des deux grands puissants partis politiques du pays, les ghanéens attendront le soir de l’élection présidentielle du 7 décembre 2012 pour se prononcer sur le poids politique de leur ex première dame sur l’échiquier national.

 

CA

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement