pub
International

Encore une nouvelle bavure au Mali

Advertisement

Des soldats de l’armée malienne auraient tué plusieurs civils touaregs à Diabali (centre du Mali), rapporte l’AFP, mercredi 24 octobre, en citant des sources concordantes à Bamako, Nouakchott et Ouagadougou.


L’armée malienne a-t-elle commis une nouvelle « bavure » à Diabali (centre du Mali) ? C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources, citées par l’AFP, de Nouakchott à Ouagadougou en passant par Bamako.

 

Pour l’heure, les circonstances de la mort des Touaregs sont encore floues. Selon un témoin cité mardi par l’agence de presse en ligne mauritanienne Sahara Medias, une patrouille de l’armée malienne venant de la caserne de Diabali aurait bloqué un groupe de nomades touaregs qui se rendaient vers la Mauritanie voisine, arrêtant neuf d’entre eux.

 

Les cadavres de quatre de ces neuf nomades auraient ensuite été retrouvés dans des véhicules de l’armée rentrant à cette même caserne, assure une source militaire citée par Sahara Medias. Les autres hommes sont portés disparus.

 

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement