pub
Economie

Des Experts de la sous-région réfléchissent sur les énergies renouvelables à Lomé

Advertisement

Un atelier sous-régional de formation en « Conception et mise en œuvre des projets d’énergie solaire pour supporter les communautés rurales » regroupe du 1er au 5 octobre à Lomé, une trentaine d’experts de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Organisé par le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), l’Institut de l’Energie et des Ressources (TERI) et le gouvernement Togolais, cet atelier est cofinancé par les gouvernements de l’Autriche, de l’Inde, de l’Espagne et l’Institut de l’Energie et de l’Environnement de la Francophonie (IEPF).

Cette formation vise à renforcer les capacités et les compétences des participants sur les questions techniques et financières relatives aux systèmes photovoltaïques autonomes et mini réseaux dans les petites agglomérations.

 

Pour le ministre des Mines et de l’Energie, El Hadj Taïrou BAGBIEGUE, à l’ouverture des travaux de la rencontre, les énergies renouvelables sont les solutions les plus adaptées aux besoins minimaux des populations et une contribution à la réduction de l’analphabétisme, la lutte contre la pauvreté et la protection de l’environnement, gage du développement durable. Il a émis le vœu qu’une réflexion soit menée sur l’organisation à mettre en place impliquant les populations bénéficiaires dans la maintenance des installations.

ATELIER_ENERGIES_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce séminaire ambitionne aussi d’édifier les experts sur la politique en énergie renouvelable et ses objectifs pour l’horizon 2030 dans la région ouest africaine, celui de promouvoir un accès universel aux services énergétiques des populations.

 

Il s’agit également de sensibiliser les participants sur la planification, la conception, la mise en œuvre et l’utilisation de la technique solaire photovoltaïque pour les projets basés sur la création de moyens de subsistance dans les zones rurales.

 

Selon l’expert en énergie renouvelable du CEREEC, Jansénio DELGADO, une sévère crise énergétique entrave le développement social et économique des pays de la CEDEAO qui doivent relever les défis d’interdépendances de l’accès énergétique, la sécurité énergétique et l’atténuation des changements climatiques. Il a précisé que la pauvreté énergétique et ses conséquences sur l’économie et la société continueront d’être une contrainte majeure dans la région de la CEDEAO d’ici 2030.

 

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

 

Advertisement