pub
International

Débat présidentiel aux Etats-Unis : Obama se rattrape de son premier faux pas

Advertisement

Il y a quinze jours, à Denver, le candidat républicain, Mitt Rommey, avait emporté le débat présidentiel avec une marge qui serait importante face au candidat sortant, Barack Obama. Le mardi 16 octobre, à trois semaines de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, c’est-à-dire le 6 novembre prochain, le premier Président noir de la première puissance mondiale et son rival se sont affrontés lors d’un second débat télévisé, particulièrement délicat pour l’un comme pour l’autre même si Barack Obama était très entendu par ses partisans comme ses détracteurs.

 

C’est un débat somme toute observé à la loupe, d’autant que le précédent, qui s’est déroulé il y a 15 jours, avait surpris les obseravateurs et commentateurs. Barack Obama s’était montré peu à l’aise, alors que le candidat républicain apparaissait sous son meilleur jour, ce qui lui a valu ensuite une belle remontée dans les sondages.

 

Mais cette nouvelle confrontation n’avait rien à voir avec le débat précédent. Pour cette seconde confrontation, Barack Obama a réussi à rattraper son retard; mieux il a tout simplement  démontré sa capacité à briguer un second mandat. Il s’est montré « plus offensif et plus combatif face à son adversaire ».


« Un exemple : lorsque Barack Obama affirme qu’au lendemain de l’attaque contre le consulat américain de Benghazi, en Libye, il a qualifié cet acte de « terroriste », Mitt Romney l’accuse de travestir la réalité. La journaliste, qui modère le débat intervient alors : « Gouverneur, le président l’a effectivement dit, dès le lendemain », assure Candy Crowley. Barack Obama sourit. Le public applaudit. Ce sera sa seule réaction spontanée durant tout le débat », a écrit une source.


Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement