pub
International

Algérie : le dernier hommage des Algérois à l’ancien président Chadli Bendjedid

Advertisement

Un deuil national de huit jours est décrété en Algérie. Chadli Bendjedid, l’ex-président, est mort samedi 6 octobre à l’âge de 83 ans. Il avait dirigé le pays de 1979 à 1992 et avait mis fin au parti unique avant la victoire du Front islamique du salut, de 91, confisquée par l’armée. Chadli Bendjedid sera enterré demain lundi, dans la capitale algérienne et d’ici là, la population de la capitale lui rend hommage. La première personnalité à s’exprimer est l’actuel président Abdelaziz Bouteflika.

Advertisement

One Comment

  1. La perte du chien sous arabe Chadli Bendjedid est un grand soulagement pour les Algériens.
    Il n’est pas mort d’un cancer, mais du Sida car il était pédophile.

    Reply

Publier un commentaire