pub
Politique

TOGO : Démarrage ce lundi d’un nouveau dialogue lancé par le premier ministre togolais

Advertisement

Annoncé depuis quelques jours, le dialogue politique lancé par le premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu a démarré ce lundi 10 septembre avec l’ouverture de concertation.

Le démarrage des travaux a été marqué par la participation de 5 formations de la majorité (UNIR) et de l’opposition (UFC, Alliance, PDR, CPP), de deux organisations de la société civile, REFAMP et GF2D. C’est en présence de Patrick Spirlet, l’ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, et de Khardia Lo N’Diaye, la représentante du PNUD.

 

Ouvrant les travaux, le chef de gouvernement a invité les participants à des discussions fructueuses qui pourront faire améliorer ce qui pouvait l’être. ’’Ce dialogue est destiné à prendre en compte les différentes préoccupations posées et même d’inscrire les autres points qui ne seraient pas pris en compte. Ceci dans le but de créer les conditions politiques pour que les problèmes posés viennent à être résolus. Nous ne sommes pas tous tenus d’avoir les mêmes points de vue sur les problèmes, mais l’essentiel c’est de les poser dans le cadre précis d’un dialogue franc et sincère. C’est pourquoi il faut participer à de telles discussions de concertation autour d’un dialogue inclusif qui puisse permettre de réaliser les réformes institutionnelles et constitutionnelles et améliorer la question de cadre électoral, ainsi que le sujet relatif au découpage électoral’’.

 

Les autres partis de l’opposition l’ANC, le CAR, la CDPA, le PRR, l’OBUTS et le PDP n’ont pas répondu à l’invitation adressée à eux pour ce dialogue. Selon ces partis, le boycott se justifie par le fait que les conditions d’une discussion sérieuse, franche et sincère ne sont pas réunies. Pour d’autres, il est nécessaire d’obtenir pour la réussite du dialogue, la présence d’un médiateur international.

 

Dans le cadre de ce nouveau dialogue, les discussions doivent porter notamment sur le code électoral, le découpage électoral, et les réformes constitutionnelles et institutionnelles.

 

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement