pub
International

Terrorisme anti-americain: Les Etats-Unis prennent des mesures pour éviter des situations sombres

Advertisement
Les Etats- Unis prennent des précautions pour faire face aux différentes attaques dont sont victimes leurs intérêts dans les différents pays à forte culture arabe.
 
 
Washington a commencé à déployer des forces afin de faire face aux manifestations anti-américaines ayant fait plusieurs morts vendredi parmi les protestataires mobilisés contre la diffusion d’un film islamophobe réalisé aux Etats-Unis.
 
 
C’est déjà fait. Cent Marines ont déjà été envoyés en Libye, où l’ambassadeur américain Chris Stevens est mort mardi avec trois autres fonctionnaires, et au Yémen, où quatre manifestants ont été tués jeudi après que des protestataires sont entrés de force dans l’ambassade.
 
 
Nous devons être prêts dans l’hypothèse où ces manifestations deviennent hors de contrôle“, a déclaré le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, sans plus de précision.
 
 
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi dans le monde musulman pour dénoncer le film et deux manifestants sont morts en Tunisie, deux au Soudan et un au Liban.
 
 
Ce film, dont des extraits ont été publiés sur Youtube et dans lequel les musulmans et le prophète Mahomet sont présentés comme immoraux et brutaux, a enflammé la rue mardi en Egypte et en Libye, avant que les protestations, visant notamment les ambassades américaines, ne s’étendent à d’autres pays.
 
 
Les islamistes somaliens shebab et les talibans pakistanais ont appelé samedi les musulmans à attaquer l’Occident en représailles au film.
 
 
Les talibans afghans, qui ont attaqué vendredi soir une base où est stationné le prince Harry, ont affirmé que l’attaque lancée par son mouvement était “en représailles contre le film insultant”. Deux marines américains ont été tués.
 
 
Au Caire, les affrontements se sont poursuivis toute la nuit entre policiers et manifestants jusqu’à l’évacuation au petit matin de la place Tahrir, proche de l’ambassade des Etats-Unis, où un calme précaire régnait samedi matin.
 
 
Firmin Teko Agbo
 
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
 
Advertisement