pub
Justice

Rolex ou la montre qui donne de l’insomnie

Advertisement

La fameuse montre des « grands » fait très peur au Togo. Pour cause, elle est source de problèmes, les plus imaginaires et les plus grotesques.

 

En effet, l’affaire de tentative d’escroquerie dite internationale et qui fait dormir debout secoue les personnalités au sommet de l’Etat. Après l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de Collectivités locales, Pascal Akoussoulèlou Bodjona, c’est le tour de l’actuel Président de l’Assemblée nationale El Hadj Abass Bonfoh d’être tourmenté parce qu’ayant reçu le fameux bracelet. C’est dire que quiconque le reçoit devrait en payer le prix fort.

 

Abass Al Youssef qui s’est déplacé au Togo dans cette affaire que d’aucuns disent montée de toutes pièces, n’a trouvé la preuve de l’inculpation de l’ancien Directeur de Cabinet de Faure Gnassingbé que le prétexte d’un présent offert. Tel que les scènes se jouent dans ce feuilleton écrit par qui on sait, d’autres personnalités devraient passer à la trappe. Il s’agit d’un dont nous taisons le nom pour le moment, et bien d’autres qui auraient bénéficié des largesses de l’escroc enturbanné.

 

Ceux qui se hasardent à nier l’évidence, qui consiste à dire à cor et à cri qu’ils n’ont pas reçu la fameuse montre, doivent avoir le tournis parce que des témoins ont vu leur réception du bracelet en or. En attendant que des élucubrations soient trouvées pour enfoncer les uns et laver de tout soupçon les autres, l’énigme demeure. A qui le tour ?

La Rédaction

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement