pub
International

Que le Président Kabila soit condamné pour haute trahison, voeu de l’opposition Congolaise

Advertisement

L’opposition Congolaise s’unit et pour une seule cause. Dans un texte publié lundi 3 septembre, une vingtaine de partis de l’opposition congolaise demande que Joseph Kabila soit mis en accusation pour “haute trahison”. Pour l’opposition, le chef de l’État est responsable de la crise actuelle au Nord-Kivu.


Comme  signataires de la déclaration figurent le député Rémy Masamba, issu d’une branche de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le principal parti d’opposition qui avait rejeté le résultat des élections présidentielle et législatives fin 2011, remportées par le camp Kabila.


Ajoutons que la coalition « recommande » au parlement, dès la rentrée parlementaire de septembre, « d’enclencher le mécanisme de mise en accusation du président de la République, monsieur Joseph Kabila Kabange, pour haute trahison », écrivent les signataires du texte publié lundi.


Il faut remarquer que depuis le mois de mai, l’armée congolaise affronte le Mouvement du 23 mars (M23) près des frontières rwandaise et ougandaise. Ce mouvement est né d’une mutinerie de soldats congolais en majorité issus de l’ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrée dans l’armée en 2009 après un accord de paix.

 

Firmin Teko Agbo

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement