pub
International

Présidentielle de Novembre aux USA : Barack Obama à la reconquête de son électorat

Advertisement

 

La présidentielle de l’United State of America (USA) se tient au début du mois de novembre. Après la convention des Républicains qui vient de se terminer, les Démocrates eux aussi sont en convention à Charlotte. L’occasion pour le Président-candidat de reconquérir son électorat.

 

Aux Etats-Unis, l’élection présidentielle se déroule dans le mois de novembre. Après la convention des  Républicains, c’est au tour des démocrates de tenir la leur. Une forte délégation composée des cadres, des militants et des délégués du parti démocrate sont depuis ce mardi 4 septembre 2012 à Charlotte en Caroline du Nord « pour leur traditionnelle « grand-messe » qui aboutira, jeudi, à la nomination officielle de Barack Obama comme candidat du parti démocrate à la présidentielle de novembre prochain ». Ce sera l’occasion pour le Président-candidat de prononcer un discours dans lequel il tentera de reconquérir son électorat. Beaucoup se posent la question si le premier Président noir de la première puissance mondiale convaincra.

 

Les enjeux sont nombreux et les défis colossaux

En 2008 l’avènement de Barack Obama avait suscité de l’espoir tant dans son pays qu’en Afrique. Dans la foulée il avait promis le changement. Mais quatre après, le premier Président noir ne semble pas répondre totalement aux attentes de dizaines de milliers de personnes qui ont voté pour  lui. Son côte de populaire a considérablement baissé à neuf semaines du scrutin présidentiel. Les sondages donnent Barack Obama et le candidat républicain Mitt Rommey au coude à coude. C’est tout dire.

 

La possibilité lui est donc donnée de « convaincre les Américains que son bilan, après quatre années de pouvoir, est positif. Il doit rallumer la flamme et ce ne sera pas chose aisée ». Car les « batailles homériques au Congrès », le taux de chômage qui frôle 9%, ne sont pas de nature à rassurer les électeurs. C’est à lui de démontrer que ce sont plutôt ces facteurs qui ont freiné son élan de changement, cause immédiate de la crise économique déclenchée en 2008 peu avant sa prise de fonction. Le Président-candidat sait que la tâche qui l’attend est considérable. C’est pourquoi sa femme, Michelle Obama est appelée au secours pour le vote féminin. Et l’ancien Président démocrate, Bill Clinton de jouer le rôle de renfort.

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement