pub
International

Peine de mort en Gambie : Face à la pression de la communauté internationale, Yahya Jammeh se rétracte

Advertisement

Le Président gambien, Yahya jammeh,  a fait exécuter neuf détenus le mois dernier et menacer exécuter tous les autres détenus qui attendent dans le couloir de la mort d’ici mi-septembre 2012. L’indignation suscitée par la fusille des neuf détenus tout récemment et la pression de la communauté internationale lui ont pour le moment fait changer d’avis même si les proches du dictateur disent le contraire.

 

Selon un communiqué diffusé ce vendredi, Yahya Jammeh «annonce finalement un moratoire sur les exécutions». Aucun discours critique ni aucune pression politique ne peuvent faire reculer le président, Yaya Jammeh lit-on dans ce communiqué. Mais certaines sources croient savoir que le Président Gambien est «peut-être inquiété des conséquences que tout cela pourrait avoir sur l’image du pays et sur le tourisme, ressource essentielle de la Gambie ».

 

Ametbao

 

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement