pub
International

LYBIE : Les milices dans le collimateur de Benghazi

Advertisement
Des centaines de manifestants ont réussi ainsi à déloger le groupe salafiste d’Ansar al-Charia de la caserne qu’il occupait au centre de Benghazi, dans l’est de la Libye, a constaté un journaliste de l’AFP. Aux cris de “le sang des martyrs n’a pas été versé en vain“, les manifestants sont entrés dans la caserne qui a été saccagée, pillée et incendiée.
 
 
Ils se sont dirigés par la suite vers le quartier général de la brigade de Raf Allah al-Sahati, un groupe islamiste mais qui est sous l’autorité du ministère de la Défense, où des combats à l’arme légère et aux roquettes ont opposé les deux camps durant deux heures, avant que la brigade ne décide de quitter les lieux.
 
 

Bilan, quatre personnes au moins  ont été tuées et quarante blessées lors de ces combats, selon un décompte de l’AFP basé sur les bilans de trois hôpitaux de la ville.

 

Firmin Teko Agbo
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
 
Advertisement