pub
International

La Guinée désormais membre des PPTE

Advertisement
Les conseils d’administration du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale ont validé le 26 septembre l’atteinte par la Guinée du point d’achèvement de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).
 
 
Suite à cette décision, le pays ouest-africain, présidé par Alpha Condé, va bénéficier d’une réduction de sa dette extérieure de 2,1 milliards de dollars, ce qui représente 66% de ses emprunts à l’étranger sur une période de 40 ans. Le pays va pouvoir économiser chaque année 141 millions d’euros de son budget public, utilisés auparavant pour payer cet endettement.
 
 
Il faut quand-même noter que La décision de la Banque mondiale et du FMI était attendue. Lors du premier forum économique guinéen, organisé à Conakry les 14 et 15 septembre derniers, Antoinette Sayeh, la directrice Afrique du FMI, avait annoncé avoir transmis à son conseil d’administration un avis favorable. Elle avait vanté les efforts de rigueur entamés par le gouvernement : «De nombreux progrès ont été accomplis depuis 2010 : restauration du contrôle fiscal, politique monétaire resserrée, taux de change stabilisé, baisse de l’inflation», expliquait-elle, tout en relevant les « énormes défis restant à relever dans le secteur des infrastructures et dans la lutte contre la pauvreté et la corruption ».
 
 
Firmin Teko Agbo
 
 
Togoportail, toute l’information à votre portée
Advertisement