pub
Politique

La coalition arc-en-ciel perd l’une de ses couleurs

Advertisement

Arrivé sur la scène politique comme un ouragan qui allait tout bousier,  mettre de l’ordre, et privilégié le dialogue dans le pays, la coalition Arc-en-ciel a du plomb dans l’aile pour décoller.

 

Annoncé en début de semaine, le benjamin des partis politiques, le Nouvel Engagement Togolais (NET) de Gerry Taama, Membre Fondateur de la Coalition Arc-en-ciel, a retiré définitivement son adhésion de la Coalition  ce jeudi.

 

Dans une lettre adressée au coordonateur en exercice de coalition Me Dodji Apevon, avec ampliation aux institutions compétentes, le président du parti, Gerry Taama , a donné et expliqué  brièvement les différentes raisons qui ont motivé le retrait de son parti de la Coalition « Les prises de position d’Arc-en-ciel en faveur du collectif Sauvons le Togo (CST) ne correspondent pas à l’orientation qui avait été définie au départ », a expliqué Gerry Taama.

 

Pour ce jeune entrepreneur et acteur clé de la politique togolaise, la stratégie de la coalition était de privilégier le dialogue et certainement pas les manifestations de rue. Une position d’ailleurs révélée lors de la création d’Arc en ciel par le coordonateur de la coalition Me Paul Dodji Apévon du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et les leaders des autres partis de cette Coalition aux sept couleurs.

 

Notons que d’autres partis de cette coalition dont le PDP de Bassabi Kagbara, n’ont pas consommé l’adhésion de la coalition Arc-en-ciel aux manifestations de rues du CST. Partirons, partirons pas ? Quel avenir pour Dodji Apevon et ses poulains ? Le dialogue ou la rue? Wait and see.

 

Emmanuel Vitus Agbenonwossi

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement