pub
International

Conflit territorial en mer de Chine et ses manifestations : les Japonais entrent en danse à Tokyo

Advertisement

La tension monte au sujet du conflit territorial en mer de Chine. Les manifestations antijaponaises de ces derniers jours en Chine sont illustratives. Les Japonais viennent de rentrer dans la danse. Ils sont plusieurs centaines, selon certaines sources, pour la première fois, à se rassembler pour manifester et revendiquer la paternité de cette mer stratégique.

 

Ce samedi 22 septembre 2012 à Tokyo, environ « huit cents personnes, dans le quartier de Roppongi, non loin de l’ambassade de Chine, pour dénoncer « un Etat chinois brutal et fasciste »… Huit cents personnes dans une mégalopole, Tokyo, de 38 millions d’habitants, ce n’est même pas une goutte d’eau dans un océan d’indifférence japonaise, à propos de ces îlots inhabités mais riches en hydrocarbures. Des îlots encerclés aujourd’hui par treize navires de l’armée chinoise, surveillés par des bâtiments des garde-côtes japonais qui peuvent à tout moment se retrouver au contact ».

 

Ce chiffre annoncé est peu par rapport aux millions de Chinois qui, depuis deux semaines, dans plusieurs villes, montrent leur haine envers leurs voisins japonais. La nouvelle tension entre les deux pays inquiète la communauté internationale en une semaine de la célébration de la fameuse normalisation des relations diplomatiques entre les « frères ennemis ».

 

AMETBAO

Advertisement