Advertisement
Politique

TOGO : Le gouvernement Ahoomey-zunu rassure

Le gouvernement Ahoomey depuis sa prise de fonction ne cesse de surprendre positivement certains togolais qui pour plusieurs raisons ont des craintes sur l’esprit d’ouverture du premier ministre Ahoomey-zunu et certains de ses ministres. Ils étaient hier encore traités d ’ « hostiles au dialogue » cependant depuis les cérémonies de passation de service, on entend que des messages de dialogue, d’ouverture et de prospérité économique. Cette nouvelle vision imprimée au gouvernement par la volonté du chef de l’Etat a été réaffirmée par le chef du gouvernement lors de la présentation de son équipe devant le parlement pour le vote de confiance.

 

L’approfondissement du dialogue démocratique, le respect des règles de bonne gouvernance et le développement de l’économie de proximité sont entre autres les principales missions assignées au gouvernement d’Ahoomey-zunu le 18 juillet 2012. Le locataire de primature a bien conscience de la taille de sa mission et fait déjà preuve de grande responsabilité.

« (…)Je voudrais ensuite rassurer les acteurs politiques que le dialogue et la concertation sont des règles de base du fonctionnement des différents gouvernements qui ont travaillé sous l’autorité du chef de l’Etat(…)Nous n’avons pas d’autres solutions que celle là, nous l’approfondirons de sorte que chacun se sente à l’aise dans la défense de ses convictions mais avec un objectif précis, faire de notre pays l’or de l’humanité, lui redonner le luxe  » a précisé Ahommey-zunu lors de la cérémonie de passation de service le 23 juillet dernier. Le nouveau ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales M. Gilbert Bawara a de son coté indiqué qu’il occupait son poste avec « humilité » et un esprit de dialogue avec tous les acteurs de la vie politique du pays. Même son de cloche au ministère de la sécurité et de la protection civile où le Colonel Damehane Yark a promis veiller à la sécurité de tous les togolais où qu’ils se trouve sur le territoire. Il n’a pas manqué de préciser que le respect du droit de grève et « la liberté de travail » seront son cheval de bataille. Ces déclarations des principales personnalités précitées rassurent plus d’un.

« Je pensais qu’avec Ahoomey-zunu à la primature, c’est fini les libertés au Togo. Mais l’homme semble ajouter les actes à ses paroles. Depuis son arrivée le FRAC et le CST manifestent en toute quiétude. Qu’il en soit toujours ainsi  » exprime un employé de bureau à Lomé.

« On nous a dit que c’est le Col Yark qui interdit les marches au Togo, mais je l’ai entendu promettre à chacun le respect de ses droits et libertés et jusqu’à présent aucune marche n’a été interdite ni réprimée à Lomé » a constaté Yulia une commerçante au Marché d’Adawlato.

Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’information à votre portée !

Patientez jusqu'a fermeture